Lettre ouverte des filières agricoles françaises au Président de la République

La Commission européenne continue de faire fi du NON de la France concernant l’accord de libre-échange entre l’UE et le Mercosur

Alors que les représentants de la Commission européenne veulent accélérer la ratification de l’accord de libre-échange UE-Mercosur, quatre filières agricoles françaises invitent le Président de la République à rappeler l’opposition de la France.

En effet, le projet « d’addendum environnemental » n’intègre, d’aucune manière, de clauses miroir visant à conditionner l’accès de produits sud-américains à notre marché au respect des normes de production environnementales et sanitaires qui nous sont imposées.